Notre environnement a une influence sur notre pancréas

Selon Michel Odoul, Psycho-énergéticien et fondateur de l’Institut Français de Shiatsu et de Psychologie Corporelle Appliquée, la conscience exprime des troubles énergétiques générateurs de maladies.

Un exemple, Le pancréas est la glande qui gère le taux de sucre que nous avons dans le sang par l’insuline qu’il fabrique, il participe à la digestion des aliments par l’estomac. Un dysfonctionnement serait selon lui une tendance à traverser la vie trop raisonnablement, une insuffisance au plaisir. Les soucis matériels intériorisés et les angoissent obsessionnelles, les peurs de manquer ou de ne pas avoir, de ne pas être à la hauteur, sont les signes exprimés par les problèmes pancréatiques ou la rate.

Les déséquilibres pancréatiques peuvent provoquer un manque de sucre dans le sang, l’hypoglycémie, ou un excès, l’hyperglycémie ou diabète.

La question que se pose Michel Odoul, que représente le sucre dans notre vie ?

Il est la douceur qui par extension devient une preuve d’amour et de reconnaissance, un cadeau que l’on donne aux enfants (offrande maternelle). L’hyperglycémie peut alors nous indiquer que nous avons de la difficulté à gérer ou tout simplement à obtenir de la douceur dans notre vie, occasionnée par une autorité paternelle excessive. Nous recherchons alors un refuge dans la douceur maternelle, protectrice, traduite par une nourriture, qui devient alors un palliatif. Le diabète peut devenir la conclusion d’une prise de poids progressive. Le diabète peut ainsi être la conséquence de certains chocs psychologiques ou l’individu est confronté à la destruction de croyances affectives.

En Feng Shui, les secteurs qui symbolisent l’estomac, la ate et le pancréas, sont en nombre de trois et sont indissociables. La matière qui y est associée est la terre. Le premier secteur traite de l’aspect social de l’individu, symbolisé entres autres par l’apprentissage et l’éducation, ce à quoi il aspire dans la relation parentale et son influence dans son chemin de vie.

Le second est une vision de la santé, le centre de gravité de l’énergie, il reçoit l’énergie et la renvoie, une symbolique maternelle traduite par le don de la vie. Et le dernier celui de la vie de couple symbolisé par l’énergie de la mère.

Si l’on décrypte l’influence de la terre, sa matière, sa gamme de couleurs et sa forme symbolique (le carré), l’énergie associée est la loyauté, la sincérité, l’honnêteté, la droiture. La terre est un élément nourricier (la mère). ll indique une personnalité bien encrée, très pratique, ayant le sens du service et capable de soutenir et de nourrir les autres tout en prenant soin de soi. Personne sur aquelle on peut compter. Ce sont aussi des personnes de transition.

Le manque de terre indique une personne arriviste, opportuniste, égoïste. Un excès de terre dévoile une personne sincère et généreuse naïve, parfois étouffante (mère dévoratrice). Elle ne prend pas soin d’elle tant qu’elle pense aux autres. Avec un excès de terre dans le secteur de la santé, la personne peut devenir obstinée, conflictuelle, ou indécise.

Médicalement, le diabète peut provoquer des troubles de l’humeur, instabilité émotionnelle, anxiété, dépression, des modifications de caractère, instabilité; émotionnelle, anxiété, dépression, des modifications du comportement, apathie, fatigabilité ou plus rarement hyperactivité, mais aussi de l’agressivité inexpliquée.

La phytothérapie permet de traiter le diabète léger. Ce traitement peut être utilisé pour aider à faire baisser le taux de sucre dans le sang. Lorsque ce taux est trop élevé il est nécessaire de consulter son médecin traitant.

Le fenugrec est utilisé, c’est une plante cultivée en Inde et en Chine. Ses graines, de couleur fauve (terre), contenues dans des gousses sont riches en protéines (30%), en lipides et en sapogénines qui stimulent l’appétit chez lespersonnes qui ont du mal à s’alimenter. Le fenugrec agit aussi sur les amaigrissements dus à des troubles métaboliques en régulant les sécrétions pancréatiques, notamment celle de l’insuline qui est souvent perturbée chez les personnes qui perdent involontairement du poids.

Les couleurs (terre fauve, sable, marron, beige, …) sont symboliquement celles qui sont rattachés à l’encrage (le sol, les pieds, les déplacements, …) mais aussi la culture, la fertilité, la mère nourrissière, celle qui rassure, celle qui nourrie et qui protège. Le carré est lui l’un des 4 symboles fondamentaux, les autres étant le centre, le cercle et la croix. Il est celui qui représente la matière terre, l’absence rassurante de tension.

L’association de la matière, de la couleur et de la forme peut donc devenir un élément capable d’agir sur un état d’âme lié au stress, l’hyperactivité, … Cette convergence lie l’aspect sociétale aux réalités physiques.

Franck Dupuy

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>