Elisabeth est stressée

Paris est pour Elisabeth un lieu d’expression et de poésie où elle s’affirme dans un métier qu’elle aime. Elégante et pétillante elle exprime sa créativité au travers une énergie communicante.

Cette jeune femme, moderne où les traditions sont toutes aussi importantes, passe beaucoup de son temps à son travail. Tel un peintre ou un musicien, l’art de l’expression reste pour Elisabeth une priorité dans son équilibre.

Elle habite avec sa petite fille un grand appartement en centre ville, partagé entre l’univers de son entreprise et celui qu’elle privatise. Ne serait-ce pas un indice qui révèle derrière un esprit entreprenant, une sensibilité d’artiste ?

Chaque lecture de tableau, roman ou chant d’opéra se dévoile au fil de l’eau, pour laisser apparaître un esprit vif. Parfois le témoignage d’un geste ou d’un simple regard devient alors évocateur d’une douceur que le stress dérange.

Cette convergence entre l’action, l’envie d’évasion créative et un environnement de compétition lui procure de la fatigue. Il est important qu’Elisabeth pense à elle et s’occupe de cet état passager.

Elle a donc décidé de mettre tout en œuvre pour retrouver cette agréable sensation de bien-être. Le corps et l’esprit doivent être en parfaite synergie. Pour cette raison il est important de tenir une attention toute particulière, pour son corps, sa peau,…, mais aussi en stimulant son intellect par l’évasion, par exemple, dans une lecture au coin d’un feu de cheminée.

Elisabeth va se réserver des instants privilégiés ou le temps n’a plus d’importance. Le stress est une idée d’oppression, symbolisée par des raideurs.

Un simple bain chaud peut être à la base, un excellent déclencheur de relaxation tout comme peut l’être une séance de danse au son d’un jazz envoutant.

Le mouvement prend alors toute son importance, dans l’espace mais aussi sur le corps. C’est alors l’heure d’un massage décontractant. Il peut être fait au plus prêt du sol comme pour retrouver le chemin vers ces racines ou sur un matelas épais pour laisser l’imaginaire projeter le volume bosselé des plages de sable blanc.

La musique est toujours au rendez-vous, mais cette fois ci elle est accompagnée d’huiles essentielles relaxantes à la bergamote, à la camomille ou bien encore au pamplemousse. L’odorat et l’ouïe sont alors comblés des effets tant attendus.

Il y a l’appel au corps, le plus délicat et le plus intime. L’aspect tactile nécessite bien entendu un traitement personnalisé en fonction des sensibilités. Pour cette raison le choix doit être précis. Le massage se fera donc avec du lait au ginseng pour le corps, pour se terminer avec le même ingrédient en crème du jour et en soin pour les mains.

Les couleurs terre et le jaune sont déterminants dans le choix des vêtements que doit porter Elisabeth. Même si le temps n’a pas d’effet sur elle, elle trouvera un rayonnement subtile et reposant au travers un maquillage naturel, mis en valeur comme elle sait le faire, par des cheveux relevés.

L’élévation étant un symbole très fort dans la recherche de la relaxation.

Elisabeth va en tout quiétude se retrouver, vivre pleinement ses passions et les partager car le stress n’aura plus d’effet sur elle.

Un dernier conseil, si vous l’invitez à un diner, proposez lui un plat à base de poissons persillé, le magnésium est un excellent relaxant, et il n’est pas contre indiqué avec le champagne … ☺ qui paraît-il, a des vertus tonifiantes pour la peau.

Franck Dupuy

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>